Jean-Michel Blanquer : ce jour où il a été sauvé de la mort par “deux rastas”

·1 min de lecture

“J’ai senti l’odeur âcre de la mort.” Jean-Michel Blanquer a bien failli voir la lumière au bout du tunnel en 2006, à l’âge de 41 ans seulement. Car évidemment, les personnalités publiques (et même les ministres) ne sont pas à l’abri du danger. De nombreuses stars ont raconté avoir déjà frôlé la mort : Johnny Hallyday avait failli mourir en plein concert, Julien Cohen a vécu cette expérience traumatisante déjà quatre fois, George Clooney a été victime d’un accident qui a failli le tuer, tout comme Camilla Parker-Bowles, qui aurait bien pu perdre la vie à bord d’un hélicoptère… Au cours de son année de Miss France, en 1987, Nathalie Marquay a vu la fin se rapprocher pendant un voyage en Guyane. Et c’est également là-bas que Jean-Michel Blanquer a frôlé de près la noyade. Dans son édition du jeudi 3 juin 2021, Paris Match dévoile les coulisses de sa vie au ministère de l’Education nationale : son appartement privé, rempli de souvenirs.

Un maillot de football, un pochoir en acier à l’effigie d’Albert Camus, une chiva colombienne, un fétiche inspiré d’un album de Tintin, ou encore… une pirogue miniature. Face à nos confrères, Jean-Michel Blanquer se livre comme rarement, et dévoile la signification de tous ces objets présents chez lui. L’un d’eux représente son expérience de la mort : “J’ai failli laisser ma peau dans une pirogue comme celle-ci”, révèle le ministre de 56 ans. En effet, lorsqu’il exerçait en tant que recteur de l’académie de Guyane (entre 2004 et 2006), Jean-Michel (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles