Jean-Michel Blanquer mal à l'aise au moment d'évoquer sa situation amoureuse

·1 min de lecture

Suite au départ de Thomas Sotto de l'émission Élysée 2022, en raison de sa relation avec un conseillère de Jean Castex, le débat autour des journalistes en couple avec des personnalités politiques anime l'opinion publique. Un sujet délicat sur lequel Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, a donné son avis. Invité le 8 novembre 2021 dans Le 8h30 de Franceinfo, celui qui a été menacé de mort a ainsi livré son point de vue sur la question. "C’est toujours une décision personnelle. Cela doit susciter peu de commentaires. Le fait que ce soit un homme me paraît être quelque chose de positif. Souvent, on voit les choses dans le sens inverse [...] Je pense que chacun fait son métier. Thomas Sotto a son cerveau et son autonomie de pensée", a-t-il ainsi déclaré concernant le présentateur de Télématin. Une prise de position exposée avant qu'il ne soit lui-même interrogé sur sa propre vie personnelle.

Suite à ces premières déclarations, le journaliste Marc Fauvelle a alors précisé, "sans rompre un secret", que le ministre "a été confronté à ce genre de situation". "Votre compagne était journaliste politique à BFMTV. Elle est en charge désormais des livres. Est-ce que vous vous êtes posé la question d'arrêter votre carrière pour qu'elle puisse continuer la sienne ?" a ainsi demandé l'animateur de Franceinfo. Une question qui a visiblement embarrassé Jean-Michel Blanquer, dont la relation avec une journaliste a été révélée en 2020. "Je ne parle jamais de ma vie personnelle. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles