• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Jean-Michel Blanquer moqué pour son nouveau look : la réponse sèche du ministre

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les hommes politiques ont décidé de suivre la tendance. Après Edouard Philippe, Christophe Castaner ou encore Manuel Valls durant un temps, c'est au tour de Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation, de la Jeunesse et des Sports, de se dévoiler avec une barbe de trois jours. Un nouveau look qu'il arbore depuis l'été 2021 et qui semble avoir suscité la curiosité de nombreuses personnes. "Pourquoi avez-vous fait pousser votre barbe ?", lui a demandé un internaute au cours d'un jeu de questions-réponses organisé sur le compte TikTok de Brut le mercredi 1er septembre 2021. De quoi amuser le politicien qui, tout compte fait, a décidé d'y répondre.

"Ça, c'est une bonne question", a-t-il ironisé, avant d'ajouter : "Ce qu'il faut savoir, c'est qu'en général je me la laisse toujours pousser l'été, parce que c'est une façon de se reposer aussi, de ne plus avoir à se raser chaque matin". Une nouvelle apparence qui semble avoir fait l'unanimité dans son entourage, à son grand plaisir. "Mes proches m'ont dit que ça m'allait bien cette année donc je l'ai gardée. C'est une décision personnelle", a-t-il confié, toujours sur le réseau social.

Ce n'est pas la première fois qu'une personnalité politique reçoit une question qui ne concerne pas son métier sur les réseaux sociaux. En avril 2017 sur Snapchat, un jeune homme n'avait pas hésité à demander un conseil amoureux à Emmanuel Macron, alors encore candidat à l'élection présidentielle. "Bonjour Monsieur Macron, j'ai un peu craqué pour ma prof (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles