Jean-Paul Belmondo : les tendres confidences de Jean Dujardin sur le monstre sacré du cinéma français

Le temps passe, mais le chagrin reste… Lundi 6 septembre 2021, Jean-Paul Belmondo est décédé à l’âge de 88 ans. Bouleversé par la disparition de son ami, Jean Dujardin s’est confié à Pierre Lescure, pour C à vous, lundi 23 mai 2022 sur France 5. L’acteur a ainsi confié : "Je pense toujours un peu à lui, un peu tous les jours. Je pense à lui au quotidien parce qu’il n’était pas rare qu’on aille manger ou Chez René, sur le boulevard Saint-Germain ou chez Lipp, à la même place." Ému, celui qui a vécu une enfance difficile a lâché : "J’ai lu qu’il y a quelqu’un qui disait : 'Jean-Paul, le pauvre, pendant 20 ans, ça a dû être dur. Il a été oublié...' Mais pas du tout, Jean-Paul, il était dans la vie, il allait au théâtre, au cinéma, au restaurant." Après avoir assuré que le monstre sacré du cinéma français "voyait tout le monde", et "encourageait la jeune génération", l’acteur a ajouté : "C’est pour ça qu’il manque ! Et puis il manque parce que j’ai jamais vu un homme sourire autant."

Mardi 7 septembre 2021, au micro de BFMTV, l’acteur avait fait des confidences bouleversantes suite à la disparition de Jean-Paul Belmondo. "J’ai rencontré des grandes vedettes au cours de ma carrière, mais c’est la vedette, l’homme qui m’a le plus ému. C’est l’homme que je voulais, que je devais rencontrer", avait-il déclaré, avant de glisser : "On perd un guide. Ça a été un guide, Jean-Paul, ça a été quelqu'un qui nous a dits : 'ne vous encombrez pas avec des angoisses, amusez-vous'." Ému, Jean Dujardin (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles