Jean-Pierre Foucault menotté par la police ? Il s’explique sur cette surprenante photo

Ce fût un choc pour tous les fans de Qui veut gagner des millions ? Si Jean-Pierre Foucault a passé le flambeau à Camille Combal récemment, il n’en reste pas moins aimé de son public. C’est pourquoi la nouvelle de son “arrestation” en a surpris plus d’un ! Mardi 12 novembre 2019, l’animateur de 71 ans a publié un cliché de lui sur son compte Twitter. Il apparaît alors menotté et escorté par une femme vêtue de l’uniforme de la police.

Il suffit en vérité d’un bref coup d’oeil à la photographie pour comprendre ce qu’il s’est réellement passé… Derrière le regard désespéré de Jean-Pierre Foucault, on aperçoit un autre animateur de télévision, Jean-Luc Reichmann. La légende inscrite au-dessus du post ôte alors tout doute : “Menotté par le commissaire Léo Matteï ⁦@JL_Reichmann⁩ ! Intraitable mais humain… il m’a invité à déjeuner… pas facile avec les menottes !” Vous l’aurez compris, celui qui a présenté Qui veut gagner des millions ? pendant près de 20 ans sera donc le prochain guest dans la saison 7 de Léo Matteï, brigade des mineurs, diffusée sur TF1.

⋙ Jean-Pierre Foucault, “profondément ému” par la demande de sa belle-fille Sandrine

L’animateur des 12 coups de midi a lui aussi joué le jeu sur son compte Instagram. “Alerte ! Le docteur Dugenou est sous les verrous !! Léo Mattéï l’a arrêté aujourd’hui mardi 12 novembre. Après enquête, c’est en fait un célèbre animateur télé qui voulait gagner des millions se faisant passer pour le célèbre docteur Dugenou”, a-t-il écrit en partageant une image presque identique. Cette blague bien préparée n’a pas manqué de provoquer les rires des internautes. Sur Twitter comme sur Instagram, les commentaires fusent : “Jean-Pierre ne te laisse pas faire, tu as droit à ton joker : 'appel à un ami'”, “Libérez mon ami Jean-Pierre Foucault ! C’est une véritable injustice !” ou encore “Excellent, hâte de voir ce nouvel épisode”.

Jean-Luc Reichmann semble avoir repris du poil de la bête depuis sa blessure au genou, survenue lors du tournage de la

(...) Cliquez ici pour voir la suite