Jean-Pierre Pernaut révolté : sa dernière remarque cinglante au gouvernement

·1 min de lecture

Jean-Pierre Pernaut a peut-être changé de média mais n’a pas modifié d’un iota son ton. Le 18 décembre 2020, le présentateur emblématique du JT de 13h effectuait ses adieux aux téléspectateurs de TF1 après 33 ans de bons et précieux lancements de sujets. Un déchirement pour tous ceux qui ne manquaient pour rien au monde ce rendez-vous incontournable. Et ce, même si sa remplaçante, la transfuge de France 2 Marie-Sophie Lacarrau, a repris le flambeau avec le même goût pour le terroir hexagonal. Pour autant, "JPP" continue d’informer les Français, notamment sur LCI via son émission Jean-Pierre et vous. L’occasion de lancer de nouvelles piques saillantes sur les mesures mises en place pour lutter contre la crise sanitaire. Depuis le début du premier confinement, il en a fait sa marque de fabrique, se révoltant contre la campagne de vaccination comme sur la gestion du stock des masques.

Sa dernière colère, le dimanche 2 mai 2021, concerne une commerçante qui s’est vue infliger une sanction pour avoir accédé à sa propre boutique afin de prendre des photos de vêtements et les poster sur son site en ligne. "J’ai eu une amende et j’ai un stage de citoyenneté à effectuer", a indiqué l’entrepreneuse, mise en garde à vue pour ces faits. De quoi mettre son interlocuteur dans tous ses états. "Un stage de citoyenneté ? Parce qu’on apprend aux citoyens qui veulent travailler un stage de citoyenneté", a maugréé Jean-Pierre Pernaut, abasourdi par la situation. Et d’ajouter avec ironie face à cette (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite