Jean-Pierre Pernaut : son vif échange avec Alain Duhamel sur l'obligation vaccinale des soignants

·1 min de lecture

La crise sanitaire de la Covid-19 continue de bouleverser la France. Raison pour laquelle le gouvernement compte désormais sur la vaccination pour freiner les dégâts liés pandémie. Mais l'obligation vaccinale des soignants en divise plus d'un. S'il a reçu la fameuse injection, Jean-Pierre Pernaut n'est pas d'accord avec cette nouvelle mesure. "J'entendais hier un débat où on disait qu'une infirmière avait été suspendue sans salaire, on ne lui a pas demandé son avis. Elle ne veut pas se faire vacciner mais elle fait attention", a déclaré le présentateur dans l'émission C à vous le vendredi 17 septembre 2021.

Selon lui, "il fallait trouver d'autres solutions" pour éviter de "suspendre des soignants alors qu'on en manque tellement". "On les traitait de héros et on les envoyait au casse-pipe sans masque, volontairement", s'est étonné l'époux de Nathalie Marquay. Un positionnement qui semble avoir agacé Alain Duhamel. "Ça ne vous choque pas que des gens dont le métier est de soigner, qui connaissent parfaitement tous les risques, refusent de se faire vacciner ?", a-t-il déclaré, avant d'ajouter : "D'ailleurs, ce sont très rarement des soignants, mais des administratifs", qui se font suspendre. Un discours contredit par Jean-Pierre Pernaut.

D'après les informations de Jean-Pierre Pernaut, c'est une majorité des membres du personnel hospitaliers qui sont concernés par l'obligation vaccinale. "À Montpellier par exemple, on a reporté plein d'opérations hier et il y a une version officielle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles