Jeane Manson "revient de loin" : pourquoi elle a passé dix jours en soins intensifs

·2 min de lecture

Jeane Manson n'est pas passée loin de la mort. Le 15 mars 2020, la chanteuse, âgée de 70 ans, sortait son tout dernier projet musical intitulé Latina Sensacion. Et cet album aurait bien pu être le dernier. En effet, souffrant depuis plusieurs mois de douleurs à la jambe gauche, l'artiste décidait, au printemps 2020, de consulter un médecin pour en connaître la cause. Et la sentence est tombée : l'ancienne épouse de Richard Berry avait l'artère fémorale de la cuisse gauche intégralement bouchée. Un état de santé inquiétant qui a nécessité une hospitalisation urgente, au risque de faire un infarctus. L'actrice a donc rapidement été prise en charge par le docteur Kader Aras, chirurgien vasculaire au centre médico-chirurgical (CMC) de Tronquières, qui a décidé de l'opérer. Un choix soudain qui n'a pas inquiété Jeane Manson pour autant. "Il est l'un des rares en France à pratiquer une chirurgie non-invasive, ce qui m'a évité toute séquelle physique" a-t-elle assuré, fière, dans une interview accordée à France Dimanche vendredi 30 octobre 2020.

Bien que "totalement remise sur pied" après 10 jours en soins intensifs, Jeane Manson est encore sous surveillance médicale et doit subir "un traitement de quelques mois". Néanmoins, ce qui l'inquiète le plus en ce moment, c'est bien la crise sanitaire liée à la Covid-19. En effet, l'interprète de Mes photos couleur l'affirme : "J'ai traversé pas mal d'épreuves dans ma vie, mais ce qu'on est en train de vivre est le pire. Un vrai drame pour l'humanité". Mais hors de question pour elle de baisser les bras. Selon elle, il est important de "se battre et tenter de conserver sa joie de vivre" pour ainsi "poursuivre sa quête du bonheur". Raison pour laquelle la comédienne est actuellement à l'affiche de Mes larmes crocodiles, une comédie moderne et hilarante où elle partage l'affiche avec Popeck, Benoit De Gaulejac, Christophe Abrial, Geraldine Szajman et Martial Courcier.

À lire aussi : Laurence Boccolini : sortie de l'hôpital après avoir (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite