Jennifer Lopez et sa fille en sortie shopping avec Ben Affleck

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le 31 décembre dernier, Jennifer Lopez s’offrait une virée shopping en compagnie de sa fille Emme et de son compagnon Ben Affleck à Los Angeles.Tombés amoureux dans les années 2000 sur le tournage du film « Amours troubles », Jennifer Lopez et Ben Affleck s’étaient séparés trois ans plus tard. En mai dernier, le couple s’est retrouvé et depuis six mois, ils ne se quittent plus. Le 29 décembre dernier, ils s’offraient un déjeuner en tête-à-tête à l’hôtel Bel Air de Los Angeles. Le couple avait été photographié sortant du luxueux bâtiment, tous deux vêtus d’un manteau beige. Les deux amoureux étaient ensuite montés dans la Cadillac blanche de la chanteuse. Mais le 31 décembre, à quelques heures du réveillon du nouvel an, c’est accompagné de la fille de Jennifer Lopez, Emme, que le duo a été aperçu dans les rue de la Cité des Anges. La famille recomposée profitait de cette dernière journée de 2021 pour faire quelques achats. Ils se sont notamment rendus dans le magasin de vêtements American Rag. Des sacs de shopping plein les mains, le trio s’est ensuite dirigé vers leur voiture.Ben Affleck, le beau-père idéalLe 18 décembre dernier, Ben Affleck s’adonnait déjà à une sortie shopping en compagnie des enfants de Jennifer Lopez, mais aussi des siens. Il arpentait les rayons d’un magasin de décoration intérieure aux côtés de Max, le fils de sa compagne. Pendant ce temps, Emme Anthony, la fille de l’artiste se promenait main dans la main avec la fille de Ben Affleck, Seraphina. Violet Affleck, la fille aînée du comédien, était également présente, tout comme sa grand-mère Christine. La tribu s’était probablement réunie pour acheter les derniers cadeaux de Noël.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles