Jennifer Lopez présente son enfant Emme comme non-binaire

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
©Guerin Charles/ABACA
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce jeudi 16 juin, lors d’un concert, Jennifer Lopez a parlé de son enfant Emme avec le pronom « iel ».

La semaine dernière, Jennifer Lopez a chanté sur scène à l’occasion du gala de charité Blue Diamond, à Los Angeles. Lors de cette soirée, la chanteuse a livré une prestation sensationnelle et a fait monter sur scène un invité surprise. En effet, l’interprète de « Jenny from the block » a performé aux côtés de son enfant, Emme. Pour la première fois en public, Jennifer Lopez a employé les pronoms neutres « They/Them » (l’équivalent de « iel » en français, NDLR) pour appeler son enfant à la rejoindre sur scène : « La dernière fois que nous avons chanté ensemble, c'était dans un grand stade comme celui-ci, et je lui demande tout le temps de chanter avec moi, mais iel ne veut pas », a-t-elle déclaré. Avant d'ajouter : « Alors c'est une occasion très spéciale parce qu'iel est très, très occupé.e, demandé.e et cher.e. Iel me coûte beaucoup d'argent quand iel vient, mais cela en vaut la peine parce qu'iel est mon partenaire de duo préféré de tous les temps. »

@christinathesupermom #jlo #dodgersfoundation #jenniferlopez #emmemuniz #bluediamondgala #jloandemme ♬ original sound - ChristinaTheSupermom

Un symbole important

Lire aussi >> Jennifer Lopez, Britney Spears : elles réécrivent 2002 en 2022

Le duo a chanté plusieurs chansons comme « A thousand years » de Christina Perri, « Born in the USA » de Bruce Springsteen ou encore « Let’s Get Loud » de Jennifer Lopez. Pour l’occasion, Emme a utilisé un micro aux...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles