Si jeunes et déjà influenceurs

Par Brigitte Valotto
·2 min de lecture

Ils n'ont pas 10 ans ou à peine plus, et sont des relais d'opinion sur les réseaux sociaux, suivis par les fans… et les marques. Ça ne serait pas un petit peu précoce ?

Depuis la fin 2019, Raphaël, 10 ans, a pêché à l'aide d'aimants 7 tonnes de déchets en fer dans la Seine, assisté de son papa, affchant 20 000 abonnés sur son compte Instagram, Raf sur Seine. Il a profité de son influence grandissante pour créer l'association Little Citizens for Climat et s'arrêtera… lorsque le fleuve sera propre. Loin des grandes causes écologiques, mais tout proches du cœur, d'autres petits « mentors » se filment et aident leurs pairs sur les réseaux sociaux par leur simple exemple : Codi, presque 6 ans, né avec plusieurs malformations, donne du courage aux enfants malades. « Les copains, si vous aussi vous devez aller à l'hôpital, vous inquiétez pas, ça fait même pas peur », dit-il à ses 162 000 abonnés, en enchaînant depuis trois ans les défis filmés sur Codi Story, sa chaîne YouTube. D'autres, beaucoup plus suivis encore, donnent leur avis sur des produits de beauté ou des jouets qu'ils testent, en se mettant en scène au quotidien. Parmi eux, Néo, 16 ans, et son petit frère, Swan, 9 ans, affchent plus de 5 millions d'abonnés sur YouTube (Swan The Voice). Mais peu importe le domaine, les « influenceurs », comme on les appelle, étaient déjà près de la moitié à avoir entre 12 et 25 ans il y a trois ans, dont 17,4 % de moins de 19 ans*. Et la tendance s'accentue, ce qui inquiète certains observateurs.

A l'école du marketing

Le phénomène se serait emballé avec la naissance de TikTok en 2016. « Cette...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi