Les jeunes Français ont du mal à se concentrer plus de neuf secondes, selon une étude

© Riccardo Milani / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Neuf secondes, c'est le temps de concentration  maximal d'un enfant . C'est le constat dressé par le Centre national du livre (CNL), dans une étude réalisée avec Ipsos. Ce qui est sûr, c'est que la lecture  est au départ un très bon remède pour apprendre à se concentrer. Sauf que les jeunes lisent de moins en moins. Si l'inattention peut être en cause, le problème ne concerne pas toutes les tranches d'âge.

La lecture numérique privilégiée

 

Selon cette étude, les jeunes lisent avant l'âge de 12 ans. Mais ensuite, c'est un peu plus dur. Sur toutes les catégories d'âge confondues, ils passent plus de temps devant un écran  que devant une page. Et quand ils lisent, 47 % d'entre eux s'interrompent régulièrement pour consulter les réseaux sociaux, envoyer des messages ou regarder une vidéo.

 

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

 

Mais si on regarde le verre à moitié plein, l'étude montre aussi que cet attrait pour les écrans pourrait favoriser la lecture numérique. 40 % des 7-25 ans ont déjà lu un livre numérique et 58 % ont déjà écouté un livre audio. Et plus de la moitié des lecteurs ont choisi un livre parce qu'ils avaient vu l'adaptation en série sur une plateforme. Enfin, 84 % des jeunes déclarent aimer lire. Avec une précision : 42 % aiment bien et 42 % adorent. D'ailleurs, 81 % des 7-25 ans lisent en majorité des mangas , et plutôt des romans à partir de 20 ans.

L'espoir de voir les jeunes passer plus de temps à lire est ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles