Jimi Hendrix : un Américain à Londres

D’ un continent à l’autre

L’histoire commence aux Etats-Unis, à Seattle, où James Marshall Hendrix voit le jour le 27 novembre 1942. Après une enfance chaotique auprès de parents alcooliques, il se prend de passion pour la guitare et affûte ses armes musicales en jouant avec Sam Cooke, Ike et Tina Turner ou encore Little Richard. Bien décidé à surfer sur la vague du Swinging London qui déferle alors sur le monde, le jeune homme traverse l’Atlantique à 23 ans pour gagner la capitale anglaise, et en profite pour changer de nom. Sitôt arrivé à Londres, « Jimi Hendrix » veut rencontrer Eric Clapton. Ce sera chose faite en octobre 1966. Le célèbre guitariste, qui l’invite à monter sur scène pour une chanson, est impressionné par son talent.

Gloire express

Rapidement, Jimi fonde son propre groupe, The Jimi Hendrix Experience, avec deux autres musiciens : Noel Redding et Mitch Mitchell. Il se produit dans plusieurs clubs londoniens : au Scotch of St. James, au Troubadour et au Club Blaise, où il rencontre Johnny Hallyday, qui lui propose d’assurer sa première partie en France. Le succès ne se fait pas attendre : le single Hey Joe entre dans les charts en janvier 1967. L’artiste se plaît dans sa ville d’adoption. Avec sa petite amie, il loue un appartement dans le quartier de Mayfair, au 23 Brook Street (photo), où une plaque commémorative rappelle qu’il a vécu ici en 1968 et 1969. Un autre grand musicien a résidé dans l’immeuble voisin, à partir de 1723 : Georg Friedrich Händel. Un musée insolite a été créé à ces deux adresses en 2016, dédié à la fois au compositeur allemand et à Jimi Hendrix, dont l’appartement a été reconstitué.

Peace and Love

En 1969, Jimi est de retour sur sa terre natale pour une tournée. Le 18 août, au petit matin, il marque les esprits au festival de Woodstock à Bethel, à 200 km au nord de New York, avec son interprétation mythique de l’hymne américain, The Star-Spangled Banner. Loin de glorifier le sentiment patriotique, le son puissant et distordu

(...) Cliquez ici pour voir la suite