JO 2022 : la Chine ne vendra pas de billets, mais invitera des spectateurs

·1 min de lecture
La Chine promet que des spectateurs seront invités pour assister aux épreuves.
La Chine promet que des spectateurs seront invités pour assister aux épreuves.

Le comité d’organisation des JO d’hiver de Pékin a annoncé, lundi, annuler son projet de vendre des entrées au grand public, en raison de la situation épidémique, tout en promettant d’accueillir des spectateurs sur invitation. Il était jusqu’ici prévu que les personnes résidant en Chine puissent acheter des billets et assister aux Jeux (du 4 au 20 février). Les spectateurs venant de l’étranger n’avaient déjà aucun moyen d’assister aux compétitions.

« Étant donné que la situation en matière épidémique est encore ardue et compliquée » dans le pays, où plusieurs villes sont aux prises avec des foyers de Covid-19 ces dernières semaines, le comité d’organisation a annulé la vente de billets. « Afin de protéger la santé et la sécurité du personnel et des spectateurs […], il a été décidé d'ajuster le plan initial [et à la place] d’organiser la venue de spectateurs sur les sites [de compétition] », a-t-il indiqué dans un communiqué.

Une bulle sanitaire pour protéger l’organisation

Le comité d’organisation n’a pas précisé comment ces personnes seront sélectionnées ni si elles devront effectuer une quarantaine avant de se rendre dans les stades et au bord des pistes de ski. Selon certaines sources, des invitations pourraient notamment être données à des fonctionnaires ou à des employés d’entreprises publiques.

À LIRE AUSSILes sportifs face au pass vaccinal : une contrainte trop pesante ?

La Chine, où le coronavirus a été détecté pour la première fois fin 2019, a réussi d [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles