Joaillerie - La maison Chaumet célèbre la nature

Le palais des Beaux-Arts de Paris et la maison Chaumet célèbrent la nature à travers une exposition où 300 œuvres d’art conversent avec une centaine de bijoux, dessins et maquettes naturalistes. Une échappée merveilleuse.

Si, depuis la nuit des temps, la nature demeure le thème de prédilection des joailliers, Chaumet en a fait sa signature, ou, plus justement, le trait d’union entre le passé, le présent et l’avenir de l’entreprise. Selon une étude sémiologique détaillée, entre 1780 et 1987, 60 % des 55 000 dessins aboutis de la marque ont pour thème la nature. Quant aux 350 000 négatifs sur verre représentant des bijoux réalisés et photographiés depuis 1885, la moitié d’entre eux ont un rapport avec la flore. « Marie-Étienne Nitot , le fondateur de la maison en 1780, se définissait comme un joaillier naturaliste, déclare Jean-Marc Mansvelt, P-DG de la société . Dans notre histoire, la nature est centrale. À ce titre, le regard de Chaumet s’apparente à celui d’un botaniste. »

Pièce monumentale de l’exposition, la tapisserie mille-fleurs dite de l’Adoration et datant du XVIe siècle a été prêtée par le musée de Pistoia, en Italie.
Pièce monumentale de l’exposition, la tapisserie mille-fleurs dite de l’Adoration et datant du XVIe siècle a été prêtée par le musée de Pistoia, en Italie.

Pièce monumentale de l’exposition, la tapisserie mille-fleurs dite de l’Adoration et datant du XVIe siècle a été prêtée par le musée de Pistoia, en Italie. © DR

C’est donc à Marc Jeanson, ancien responsable de l’Herbier national du Muséum national d’histoire naturelle de Paris, aujourd’hui directeur botanique du(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles