De Jodie Foster à Spike Lee, une pléiade de stars lance le festival de Cannes

·1 min de lecture

Quatre très grands noms du cinéma - Pedro Almodovar, Spike Lee, Jodie Foster et Bong Joon-ho - ont uni leurs voix pour donner le coup d'envoi officiel du festival de Cannes et faire redémarrer l'usine à rêves, après de longs mois marqués par la pandémie de Covid-19.

"Dans cette année de transition, le cinéma a été ma bouée de sauvetage", a déclaré dans son français parfait l'actrice et réalisatrice américaine Jodie Foster, qui s'est vu remettre une Palme d'Or d'honneur par l'Espagnol Pedro Almodovar. Ce fidèle de Cannes, qui lui-même n'a jamais été couronné, souhaitait "être présent pour le retour du cinéma, du festival, et pour pouvoir célébrer le film d'auteur sur un grand écran".

"Ça vous a manqué le glamour ?"

S'étaient joints à eux le président du jury, le new-yorkais Spike Lee, dans un costume rose fuchsia assorti à ses lunettes, et le réalisateur Bong Joon-ho, lauréat de la Palme d'Or pour Parasite en 2019, la dernière année où elle a pu être décernée avant la pandémie.

"Beaucoup d'entre nous ont passé une année enfermés dans nos petites bulles, beaucoup l'ont passée isolés et d'autres confrontés à la souffrance et à l'angoisse, à la douleur, à la peur mortelle, et nous voila enfin, après un an sans pareil, réunis dans nos jolis fringues. Ça vous a manqué le glamour ? Un petit peu ? Moi aussi…", a plaisanté Jodie Foster.

Première montée des marches sous Covid

Dans l'après-midi, Cannes avait connu sa première montée des marches sous Covid, avec l'autorisation d'ôter les ma...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles