Joe Biden : son fils Hunter obsédé par son pénis, explication de ce qui ne va pas

Joe Biden : son fils Hunter obsédé par son pénis, explication de ce qui ne va pas

Une chose est sûre, le fils de Joe Biden n’est pas un enfant de chœur ! Habitué aux tabloïds notamment pour des accusations de dépenses onéreuses pour les services de prostituées russes. Il aurait dépensé en tout 30 000 dollars pour profiter de ces travailleuses du sexe. Aujourd’hui, c’est de son pénis qu’il s’agit… L’homme de 52 ans prend très au sérieux l’esthétisme de cet organe.

Joe Biden : son fils Hunter souffrirait de dysmorphophobie pénienne

C’est en 2019 que tout a commencé, le fils du président des États-Unis a laissé un ordinateur chez un réparateur Delaware en avril de cette même année. Confiant, l’homme ne sait pas douter une seconde que le disque dur de l’appareil pouvait être fouillé. Grosse trouvaille pour le mécanicien, les conversations très intimes de la progéniture de Joe Biden ont donc fuité. Le monde apprenait que comme beaucoup de personnes, l’homme souffre de dysmorphophobie. Une obsession un peu différente de celles que nous entendons habituellement. Hunter Biden fait une fixette sur son pénis. "J'adore avoir besoin d'être rassuré sur le fait que mon grand pénis de 23 centimètres était vraiment grand... Ça doit sembler bizarre mais c'est de la dysmorphophobie... Je sais que mon pénis est presque deux fois plus grand que la taille moyenneavait écrit Hunter Biden le 12 juillet 2018. Cette histoire de pénis est bien plus révélatrice qu’un simple trouble.

Joe Biden : les relations (...)

Lire la suite sur Grazia

Pierre Richard : son petit-fils Arthur Defays est un pur beau-gosse et on passerait bien le reste de l’été avec lui
“Je ne savais pas si je pourrais un jour remarcher“ Ashton Kutcher fait des révélations chocs sur la maladie qui a failli lui coûter la vie
Laetitia Casta ( 44 ans ) : elle tape la pose en maillot de bain et elle est sexy à souhait
Olivier Giroud : ce porte-bonheur qu'il ne quitte plus pendant ses matchs
Jacob Elordi terrifié : le succès de The Kissing Booth a failli lui faire arrêter sa carrière (avouez que ç'eût été dommage)