Joey Starr se livre sur les violences commises par son père : "Il ne semble pas m’aimer"

·1 min de lecture

Des souvenirs qui ont façonné l'homme qu'il est aujourd'hui. Jeudi 7 octobre 2021, l'ancien leader du groupe de rap NTM se dévoile dans son premier roman autobiographique Le petit Didier, publié aux éditions Robert Laffont, et que Femme Actuelle a pu lire avant sa parution. Un ouvrage de 192 pages dans lequel Didier Morville, alias Joey Starr, remonte à ses plus vieux souvenirs d'enfance, marqués par l'absence d'une mère qu'il pense morte depuis des années, mais aussi par la violence verbale et physique de son père Jean Morville. Durant tout le livre, l'ex-compagnon de Béatrice Dalle décrypte en toute honnêteté, sans ne jamais tomber dans le jugement, les relations compliquées qu'il entretient avec son père, devenues de plus en plus nocives et virulentes avec les années. Trente-cinq ans après avoir été viré de chez lui, Joey Starr fait le point.

Comme il l'explique dans son livre, Joey Starr avait une peur bleue de son père, notamment au moment des devoirs : "Les tables de multiplication sont chez les Morville apprises à coups de ceinture", écrit le rappeur. Lorsque son père lui demande combien font 4 x 2 et qu'il ne répond pas correctement, Joey Starr écope de la réponse en nombre de coups de ceinture. "Je prends ce que mon père me donne. Les mathématiques c'est dans la peau", ajoute-t-il. Et ce n'est pas le seul moment où Joey Starr évoque la violence de son père. Quelques pages plus loin, il explique : "Mon père et moi entretenons une relation qui n’est pas calme. Quand il s’approche (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles