Joggeuse de 17 ans disparue : le lycée de la jeune femme impose une règle stricte

·1 min de lecture

Durant 24 heures, la France a retenu son souffle. Lundi 8 novembre 2021, une jeune femme de 17 ans prénommée Lisa disparaît alors qu'elle est partie faire un jogging en Mayenne. C'est son père, lancé sur ses traces, qui retrouvera certaines de ses affaires ensanglantées avant de tirer la sonnette d'alarme. Plus de 200 gendarmes sont alors mobilisés pour tenter de retrouver la jeune femme, sans succès. Puis première surprise le lendemain soir, lorsque Lisa ouvre la porte d'un restaurant de Sablé-sur-Sarthe, à 10 kilomètres du lieu de sa disparition, assurant avoir échappé à ses ravisseurs. Sauf que vendredi 12 novembre 2021, la procureure de la République fait une incroyable annonce : Lisa a avoué avoir inventé l'histoire de toutes pièces et ne jamais avoir été kidnappée.

Les enquêteurs cherchent désormais à comprendre ce qui a poussé la jeune femme à se donner autant de mal pour faire croire à son enlèvement, alors qu'elle aurait expliqué être "désolée d'avoir causé une mobilisation importante" selon la magistrate. Une expertise psychiatrique doit également avoir lieu, d'autant que la jeune femme aurait également pu mentir lors d'une précédente affaire liée à un cambriolage et remontant à 2019. En attendant, la question du traitement de l'affaire auprès de ses connaissances doit être posée. Dimanche 14 novembre 2021, Libération a consacré un article aux conséquences sur son entourage, notamment sur ses camarades de lycée. On y a apprend notamment que des consignes ont été données (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles