Johnny Depp et Amber Heard s'envoient des piques par l'intermédiaire de leurs avocats

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
bestimage
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le verdict est tombé à la fin du mois de mai et a innocenté l’acteur Johnny Depp dans le procès pour diffamation contre son ex-femme, l’actrice Amber Heard.

A découvrir également : Amber Heard reconnue coupable… Ces millions de dollars qu’elle va devoir verser à Johnny Depp

Le procès très médiatique a duré un mois et le monde entier à assister aux témoignages des deux stars hollywoodiennes. Si la justice a terminé son travail, la bataille continue par l’intermédiaire des avocats et des porte-parole des ex-mariés. Dernièrement, la comédienne d’Aquaman affirmait le 17 juin dernier, sur la NBC lors d’une interview avec la journaliste Savannah Gutherie, avoir des documents inédits qui n’ont pas pu être délivrés au moment du procès. Il s’agirait d’un « classeur entier » de « notes de son thérapeute » et « des SMS » qui montrent que Johnny Depp l’a violentée au début de leur mariage. Face à ces nouvelles révélations, l’équipe qui entoure Johnny Depp a répondu publiquement en faisant parvenir à Law & Crime une réponse sous forme de communiqué, où l’on peut lire une réponse acide : « Il est dommage que pendant que Johnny cherche à aller de l’avant dans sa vie, la plaignante et son équipe essaient encore de répéter, imaginer, litiger des problèmes qui ont déjà été jugés par un tribunal. Un verdict a été rendu à l’unanimité et sans équivoque par un jury, en faveur de...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles