Johnny Depp contre Amber Heard : la police sépare les deux stars durant le procès

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une vidéo de Johnny Depp et Amber Heard séparés par la police a fait le tour des réseaux sociaux.

Le procès qui oppose Johnny Depp à Amber Heard se poursuit. Depuis plusieurs jours, l’actrice témoigne à son tour à la barre et raconte les violences que la star de « Pirates des Caraïbes » lui a infligées et décrit notamment son comportement avec ses enfants. Cependant, ce week-end, elle a été accusée sur les réseaux sociaux d’avoir utilisé des citations de films pour son témoignage choc. Si le procès fait toujours autant parler de lui à cause des nombreuses révélations qui s’accumulent de jour en jour, cette fois-ci, c’est une vidéo qui n’a pas été transmise à la télévision qui a retenu l’attention des utilisateurs de Twitter. En effet, ce jeudi 5 mai, Cathy Russon, productrice pour la chaîne Law & Crime Network (elle retransmet le procès en direct, NDLR), a partagé sur son compte Twitter un court extrait, hors témoignage, qui révèle l’animosité entre les ex-époux.

Moment when #AmberHeard and #JohnnyDepp almost run into each other in the courtroom at the break. They appear to make eye contact. @LawCrimeNetwork pic.twitter.com/PNIexe9r0s

— Cathy Russon (@cathyrusson) May 5, 2022

Amber Heard apeurée

Lire aussi >> Couple de légende : Johnny Depp et Vanessa Paradis, un coup de foudre prémédité

Les images montrent que le juge annonce une pause. Amber Heard, qui est à la barre, se lève pour partir tout comme Johnny Depp qui se trouve à côté de son avocat. Alors qu’ils sont sur le point de se croiser, la star d’«...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles