Johnny Depp invité par Rihanna au show Savage x Fenty, personne ne comprend pourquoi

Johnny Depp, ici le 20 avril, à Fairfax.
via Associated Press Johnny Depp, ici le 20 avril, à Fairfax.

POLÉMIQUE - Irina Shayk, Cara Delevingne, mais aussi Precious Lee. À la longue liste des mannequins conviées à participer au prochain show de la marque de lingerie de Rihanna, qui sera mis en ligne sur Amazon Prime Video mercredi 9 novembre, s’ajoute le nom d’un acteur à la réputation controversée : Johnny Depp.

C’est ce qu’ont confirmé ses représentants auprès du site d’information américain IndieWire, ce jeudi 3 novembre, quelques jours après la parution de l’information chez TMZ, média people de référence.

Des images de la scène (déjà tournée) dans laquelle l’acteur hollywoodien apparaît ont fuité sur les réseaux sociaux. On y voit Johnny Depp face caméra, maquillé. Il se trouve au beau milieu d’une forêt, entouré de danseurs torse nu.

Johnny Depp devient le premier homme à défiler pour la collection masculine de Savage x Fenty, mais il n’est pas le premier homme à apparaître dans le show de la marque, véritable spectacle préenregistré et pensé par Rihanna au cours duquel des mannequins et des stars dansent vêtues des nouvelles pièces de lingerie conçues par la chanteuse. Et ce, au rythme des musiciens invités à se produire. Au casting, cette année : Anitta et Burnaboy.

La présence de Johnny Depp, elle, n’est pas passée inaperçue. Depuis l’annonce de TMZ, c’est l’incompréhension chez les fans de Rihanna. Beaucoup se demandent pourquoi la chanteuse, elle-même agressée par son ex-petit ami Chris Brown en 2009, a invité l’acteur.

« Rihanna est une milliardaire, donc c’est un premier coup dur. La première minute, elle ne se produit pas au Super Bowl en solidarité avec Colin Kaepernick et la minute suivante, elle annonce qu’elle le fera et, pour une raison qu’on ignore, elle a invité Johnny Depp à faire partie de son show. Où est la morale de l’histoire ? »

« Attendez, ne me dites pas que Rihanna travaille avec Johnny Depp... »

« Dégueu ! Rihanna en train de se lancer dans son ère du flop avec Fenty ? »

Johnny Depp et la justice

Au mois de juin, les jurés du procès opposant Johnny Depp à son ex-épouse Amber Heard, ont déclaré la première coupable de diffamation envers son ex-mari et lui ont imposé de payer 10,35 millions de dollars de dommages-intérêts à ce dernier. Johnny Depp a lui aussi été reconnu coupable d’avoir diffamé Amber Heard, devant à son tour régler 2 millions de dollars à l’actrice.

Ce procès ultra-médiatisé a révélé de nombreux éléments sordides de la vie privée de l’ancien couple. Dès les premiers jours d’audience, l’existence de messages violents envoyés en 2013 par Johnny Depp à des amis a été démontrée. Dans ces messages, il écrivait vouloir « brûler Amber » et « baiser près de son cadavre brûlé, pour (s)’assurer qu’elle était morte ».

Ce même procès faisait suite à un précédent, à Londres, au cours duquel Johnny Depp intentait une action en justice contre la société éditrice du tabloïd The Sun après un article le présentant comme un mari violent. À la barre, il avait admis consommer trop de drogue et d’alcool, mais affirmé n’avoir jamais levé la main sur une femme, soutenu à cet égard par les témoignages écrits de ses ex-compagnes Vanessa Paradis et Winona Ryder. La justice britannique avait finalement tranché en faveur du tabloïd, estimant que « la grande majorité des agressions présumées avaient été prouvées ».

Johnny Depp réhabilité ?

L’apparition de l’acteur dans le prochain show de Rihanna est le dernier exemple en date de sa réhabilitation. S’appuyant sur son éviction de Pirates des Caraïbes et la saga Les animaux fantastiques, il se disait boycotté par Hollywood et l’industrie du divertissement.

Au mois d’août, il a fait une apparition surprise aux MTV Video Music Awards, avant l’annonce d’un album en duo avec Jeff Beck. Le même mois, on a appris qu’il allait prendre les rennes d’un biopic consacré au peintre italien Amedeo Modigliani. Une image de lui en Louis XV dans le nouveau film de Maïwenn, Jeanne du Barry, a aussi été dévoilée.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, Rihanna ni aucun représentant de la star n’ont répondu aux critiques. La présence de l’acteur n’est pas remise en question. Depuis son lancement en 2018, Savage x Fenty propose de la lingerie accessible à une très grande variété de tailles. Les catalogues comptent des pièces allant du 85A au 115F. Chaque show fait défiler des femmes, mais aussi des hommes, de toutes les tailles, morphologies et couleurs de peau.

Ce n’est toutefois pas la première fois que la marque fait polémique. En 2020, des voix s’étaient élevées pour dénoncer l’utilisation, lors du défilé, d’une musique reprenant en accéléré les propos d’un hadith de Mahomet, des paroles attribuées au prophète et considérées comme des principes de gouvernance personnelle. Les critiques ont été si nombreuses qu’elles ont poussé Rihanna à présenter ses excuses.

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi