• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Johnny Depp prend la parole lors de son procès pour diffamation

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Johnny Depp a longuement pris la parole lors de son procès en diffamation contre Amber Heard, mardi (19 avril 22).

L'acteur de Pirates des Caraïbes poursuit son ex-femme pour 50 millions de dollars en raison d'une tribune publiée en 2018 dans le Washington Post, dans laquelle, sans le nommer, elle se décrit comme « une personnalité publique représentant la violence domestique ». L'actrice d'Aquaman a contre-attaqué et réclame 100 millions de dollars, affirmant que l’ancien avocat de Johnny Depp l'avait diffamée en rejetant les allégations de violence domestique.

Johnny Depp et Amber Heard ont été mariés entre 2015 et 2016.

Mardi (19 avril 22), Johnny Depp a répondu aux questions de ses avocats au tribunal du comté de Fairfax, en Virginie. Au cours de son témoignage, l'acteur de 58 ans a insisté sur les violences dont il est accusé. « Je n'ai jamais frappé Mlle Heard de cette façon, et je n'ai jamais frappé aucune femme dans ma vie », a-t-il déclaré. Il a également qualifié ces allégations de « tout à fait odieuses et révoltantes » et « ne reposant sur aucune espèce de vérité », selon Variety.

L'acteur a affirmé au tribunal qu'il voulait « rétablir les faits ». Il s’est dit « obsédé par la vérité » et a expliqué qu'il avait porté plainte contre Amber Heard pour se défendre et défendre ses deux enfants, Lily-Rose et Jack. Il a également évoqué la façon dont les allégations d'abus ont nui à sa carrière, déclarant : « Cela a été six ans de moments difficiles ; c'est si étrange quand un jour vous êtes Cendrillon, pour ainsi dire, et qu'en 0,6 seconde, vous devenez Quasimodo. »

L'acteur d'Edward aux mains d’argent a également admis qu'il avait « honte » des textos qu'il a écrits sur Amber Heard, dans lesquels il déclare vouloir la tuer en utilisant un langage sinistre tel que « cadavre en décomposition », insistant sur le fait qu'il a tendance à pratiquer « l'humour noir ».

En outre, Johnny Depp a affirmé que le récit d’Amber Heard sur sa consommation de drogues était « largement exagéré » et qu'il n'était pas « un maniaque qui a besoin d'être défoncé ou qui est défoncé tout le temps ». Il a déclaré qu'il utilisait des drogues pour s'aider à échapper à son « propre cerveau » plutôt que pour faire la fête, et a reconnu qu'il était devenu dépendant de l'analgésique sur ordonnance Roxicodone après avoir subi une blessure sur le quatrième tournage de Pirates des Caraïbes.

Le témoignage de Johnny Depp se poursuit mercredi. Amber Heard devrait également témoigner au cours du procès, qui a débuté la semaine dernière.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles