Johnny Hallyday, Michel Polnareff et sa femme : Frédéric François raconte ses débuts

·1 min de lecture

Frédéric François est l'invité de Ça fait du bien pour la sortie de son 38ème album La liberté d'aimer. Celui qu'on surnomme "le plus sicilien des chanteurs belges" se souvient au micro d'Anne Roumanoff de ses débuts de carrière, et notamment du moment où, à 16 ans, il a fait la première partie de Johnny Hallyday et Michel Polnareff. Ces deux concerts étaient la récompense du concours du Festival du Châtelet, auquel son père l'a inscrit et qu'il a remporté.

>> Retrouvez toutes les émissions d'Anne Roumanoff en replay et en podcast ici

"J'étais en coulisses et je vois arriver ce grand gaillard, habillé tout en noir, qui commence à jouer", se souvient Frédéric François en parlant de Johnny Hallyday. "Les gens criaient, j'étais impressionné ! Je me suis dit que je voulais faire ce métier". Frédéric François fait ensuite la première partie de Michel Polnareff, son idole de l'époque dont il avait un autocollant sur son cartable.

"Tu ne travailleras plus jamais !"

Après le concert, le jeune Frédéric François doit rentrer chez lui, et le manager lui propose de le ramener en voiture. Il accepte. "Et me voici dans une Rolls. Je n'avais jamais vu une voiture comme ça de toute ma vie !", s'extasie-t-il encore aujourd'hui. "Je ne me souviens d'aucune conversation avec le manager. Mais, le lendemain, mes copains ne me croyaient pas quand je leur ai expliqué que j'avais rencontré Polnareff et que j'étais monté dans une Rolls !"

C'est quelques années plus tard que le chanteur sort son ...


Lire la suite sur Europe1