Johnny Hallyday n'était pas tendre avec son ancienne compagne Sylvie Vartan, "Il voulait qu'elle chante un truc moins bien !"

·1 min de lecture

Johnny Hallyday n’a pas que des qualités. Michel Sardou se confie allègrement au sujet de la relation entre Sylvie Vartan et le chanteur rock. Les révélations sont assez violentes. Version Femina vous explique tout dans cet article !

Les fans de Johnny risquent d’être déçus. Sur le plateau de C à vous ce lundi 30 août, Michel Sardou était le premier invité pour cet épisode de rentrée. Et le chanteur n’a pas lésiné sur son langage à propos de du Taulier. Il est revenu sur la relation entre Johnny Hallyday et Sylvie Vartan. “Quand on est chanteuse et qu'on épouse un chanteur, ou l'inverse, c'est l'enfer. Il y a bien eu des problèmes, je suis bien placé pour t'en parler" avance l’interviewer.

"Quand il y en avait un qui était devant l'autre dans les classements, quand Sylvie doublait Johnny, c'était pas toujours sympa. Je faisais les émissions avec eux, avec les Carpentier à l'époque, et Johnny venait me voir. Il me demandait : 'Elle chante quoi ma femme ?' Je lui disais : 'Elle chante ça...' Il voulait qu'elle chante un truc moins bien !" poursuit le chanteur âgé de 74 ans. Pour lui, le souci principal était la différence de la vision de la célébrité. Et cela ne s’arrête pas là… En mai 2020, Sylvie Vartan s’exprimait, elle aussi, sur les tendances de jalousie excessive de la part de Johnny Hallyday.

Au-delà de la musique, le fait que son fils David Hallyday commençait à acquérir de la notoriété au cinéma, ça embêtait aussi beaucoup Johnny Hallyday. "Oui, il n'était pas très content. Je ne sais pas si ça le rendait fou, quand même.” Sylvie Vartan suppose que c’est parce que le Taulier faisait son service militaire, ce qui...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles