Jonathann Daval : après les parents d’Alexia, son avocat écrit aussi un livre sur l’affaire

·1 min de lecture

Une affaire que personne n’a oubliée. Le 28 octobre 2017, Alexia Daval disparaît mystérieusement. Après deux jours de recherches, le corps de celle que l’on appelait alors “la joggeuse” est retrouvé dans les bois, en partie calciné et dissimulé sous des branchages. Pendant trois mois, Jonathann Daval jouera à merveille le rôle du mari éploré dans les bras de ses beaux-parents… jusqu’au jour où les soupçons se portent sur lui. Placé en garde à vue, il finira par avouer le meurtre de son épouse. Le 21 novembre 2020, au terme d’un procès ultra-médiatisé, l’informaticien de 37 ans sera finalement condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle, ainsi qu’à verser 165.000 euros de dommages et intérêts à Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, les parents d’Alexia. Malgré cette condamnation, la famille de la jeune femme assassinée reste inconsolable.

Mercredi 18 août 2021, Jean-Pierre et Isabelle Fouillot ont annoncé la sortie prochaine d’un livre sur l’affaire. Intitulé Alexia, notre fille, l’ouvrage – écrit avec l’aide du journaliste et producteur de télévision Thomas Chagnaud – paraîtra aux éditions Robert Laffont le 28 octobre 2021, soit quatre ans jour pour jour après le meurtre. Deux jours après cette annonce, nos confrères de l’Est Républicain ont contacté Randall Schwerdorffer, l’avocat de Jonathann Daval, pour obtenir sa réaction. “Je m’attendais à ce que les parents d’Alexia témoignent et ça me paraît parfaitement normal. Je savais qu’ils avaient ce projet”, a déclaré le juriste, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles