Josiane Balasko réagit à la carte de déconfinement (et c'est très drôle)

Depuis le début du confinement, Josiane Balasko est très active sur les réseaux sociaux. Chaque jour à 17H30, la comédienne organise des lives (directs sur les réseaux sociaux, ndlr) de lecture de contes et légendes qu'elle affectionne particulièrement. Des rendez-vous au départ destinés aux enfants "qui s’ennuient toute la journée et qui harcèlent leurs parents", toutefois fortement apprécié des adultes également. À tel point que certains aimeraient presque que le confinement dure plus longtemps afin que ce petit rituel poétique se poursuive. "(...) Il faut continuer un peu après le confinement Josiane... Un peu... De temps en temps... Vous avez mis du pop corn dans mon cœur. Je suis déjà une grande fan mais alors là je vais devenir groupie😅😅😅. Merci encore pour votre gentillesse, votre bienveillance, votre douceur et votre si belle âme.", peut-on lire par exemple en commentaires.

"Notre région reste au rouge"

Car l'heure du déconfinement a enfin sonné pour les habitants de l'Hexagone. Le 11 mai, selon une carte établie par le gouvernement classant les départements en deux catégories, rouge et verte, les foyers se rouvriront petit à petit au monde extérieur. Pour la "zone rouge", le déconfinement sera repoussé à une date ultérieure. Une nouvelle que la maman de Marilou Berry a accueilli avec humour, comme à son habitude. Ainsi, celle qui vit dans un département rouge a pris la parole dans une vidéo postée sur son compte Instagram. "Notre région reste au rouge. Eh bien moi aussi, a-t-elle lancé, un verre de vin rouge à la main. Santé". Une réaction qui a beaucoup fait rire ses fans. "Je vous aime !!!!😉💖😊 vous êtes merveilleuse !!!", ou encore "Bravo madame ! Nous on est vert mais je n’ai pas encore trouvé le jus vert et bon ! Alors j’opte pour un coteau du layon ! Santé bonheur et amour du Maine et Loire", peut-on lire sous la vidéo. Rappelons que l'optimisme est à consommer sans modération!

À lire aussi : Karine Le Marchand : la taille de son appartement choque un internaute,

(...) Cliquez ici pour voir la suite