"Le jour où j'ai arrêté de vivre" : le témoignage déchirant de la mère de Laura, 20 ans, tuée lors de l'attentat de Marseille en 2017

Elles devaient simplement passer un week-end entre cousines. Le 1er octobre 2017, Laura Paumier et Mauranne Harel, 20 ans toutes les deux, ont été assassinées sur le parvis de la gare Saint-Charles à Marseille (Bouches-du-Rhône). Quelques secondes plus tard, les militaires de l’opération Sentinelle ont abattu l'assaillant, Ahmed Hanachi, un Tunisien de 29 ans en situation irrégulière. Six ans plus tard, Pascale Harel, la maman de Laura, était présente sur le plateau de l'émission L'Événement, jeudi 9 novembre 2023, pour revenir sur la disparition tragique de sa fille et donner son point de vue sur la question de l'immigration en France. La mère de famille a livré un discours déchirant. "Le 1er octobre 2017, tout a basculé. C'est le jour où j'ai arrêté de vivre, c'est le jour où ma fille a été assassinée avec sa cousine", a-t-elle ainsi déclaré dans un premier temps, la voix tremblante, sur France 2. "Ce jour a changé toute ma famille. Ma nièce, la fille de mon frère, est partie en même temps que ma fille." Pascale Harel s'est souvenue que sa fille était très heureuse de passer le week-end à Marseille avec sa cousine. Elle s'apprêtait à reprendre le train pour Lyon lorsqu'elle a été assassinée. "On a appris par Google qu'il y avait eu un attentat à Marseille. Tout de suite, j'ai su que c'était elle. Je l'ai senti."

Laura et sa cousine Mauranne ont été tuées par un homme qui n'aurait pas dû se trouver sur le territoire français. Six ans plus tard, Pascale Harel est en colère parce (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite