Le jour où Vivienne Westwood s’est présentée sans culotte devant Elisabeth II

© Pacific Coast News/ABACAPRESS.COM

Décédée le 29 décembre dernier, Vivienne Westwood était surnommée « l’icône du punk » mais aussi « l’enfant terrible de la mode ». Voici une anecdote confirmant très justement son statut de rebelle.

Vivienne Westwood s’est éteinte le 29 décembre 2022 à l’âge de 81 ans. Connue pour son attitude provocatrice envers l’establishment de la mode, avec des créations anticonformistes pour l’époque, la styliste anglaise s’est imposée comme une personne à suivre pour son talent et son imagination débordante. Ce qui met son personnage en lumière, ce sont aussi ses engagements écologiques et politiques. Elle a d’ailleurs été l’une des premières stylistes à totalement renoncer à l’utilisation de vraies fourrures pour ses créations. Militante active, « la reine du punk » n’a jamais eu froid aux yeux. À tel point qu’en septembre 2015, elle organise une manifestation publique et se rend près de la maison de campagne de David Cameron, dans un char blanc, afin de manifester contre les énergies fossiles. On peut le dire depuis les années 70, « l’impératrice du punk » nous en a fait voir de toutes les couleurs, mais ce n’est pas sans compter une anecdote la concernant datant de 1992.

À lire aussi : Quand Vivienne Westwood se faisait passer pour Margaret Thatcher en couverture d’un magazine

« L’enfant terrible de la mode », un surnom qui prend tout son sens

C’est un fait, le surnom « Enfant terrible de la mode » convient à la perfection à Vivienne Westwood. Un événement tout particulier a confirmé ce statut. Pour le connaître, retour en arrière, à la date du 15 décembre 1992. Perchée sur ses talons hauts, avec un béret...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi