Journée mondiale de l’asthme : les femmes sont (encore) beaucoup plus touchées que les hommes

Un rapport publié par l’association Asthma + Lung UK à l’occasion de la Journée mondiale de l’asthme ce mardi 03 mai révèle que les femmes sont plus susceptibles de développer des formes graves d’asthme et d’en mourir. En cause, l’impact des hormones sexuelles féminines, une particularité qui n’est toujours pas prise en compte dans les études scientifiques menées dans ce domaine.

Avant l’âge de 10 ans, la prévalence de l’asthme allergique est plus importante chez les garçons que chez les filles, un fait qui pourrait laisser penser que les hommes sont plus touchés par cette pathologie inflammatoire chronique des bronches. Mais après la puberté, c’est en réalité les femmes qui sont deux fois plus concernées que les hommes selon la Fondation pour la Recherche Médicale : les deux sexes ne sont donc pas non plus égaux face à cette pathologie qui touche 4 millions de Français. Les conséquences de cette inégalité sont mises en avant par l’association Asthma + Lung UK à l’occasion de la Journée mondiale de l’asthme qui se tient le 03 mai. Cette dernière a en effet publié un rapport baptisé « Asthma is Worse for Women » rappelant que les femmes sont plus susceptibles de souffrir d'asthme, ont besoin d'un traitement hospitalier pour cela, et sont plus susceptibles de mourir des suites d’une crise d'asthme.

« Le pollen, la pollution de l'air et la poussière sont des déclencheurs d'asthme bien connus, mais ce que les gens ne savent peut-être pas, c'est que les fluctuations des hormones sexuelles féminines peuvent également provoquer une poussée des symptômes de l'asthme ou même déclencher des crises d'asthme potentiellement mortelles. », indique ainsi Asthma + Lung UK, qui souhaite que le grand public soit mieux informé quant au lien entre les périodes de changement hormonal (puberté, règles,...

Lire la suite sur Femina.fr

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "4 millions de personnes sont touchées par l’asthme chaque année"

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles