Journée mondiale de lutte contre l'obésité : comment le sport peut-il aider à vaincre la maladie ?

Alexandra Lopez
·1 min de lecture

800 millions d'adultes, 124 millions de jeunes dans le monde 15% de la population française... l'obésité est un mal qui se répand dans nos sociétés. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), est obèse une personne dont l’indice de masse corporelle (IMC) est supérieur à 30. Cela entraîne de graves conséquences sur la santé : diabète, hypertension artérielle, cancers. La crise sanitaire engendrée par l'épidémie de Covid-19 l'a encore plus illustré : 45% des personnes admises en réanimation sont atteintes d’obésité. La journée mondiale contre ce fléau, dont la deuxième édition se tient jeudi 4 mars, est organisée pour mettre en avant les solutions qui existent. Parmi elles, le sport tient une belle place.

Un moyen de lutte contre la sédentarité

La pratique d’une activité physique permet de prévenir la maladie. Ceci s’explique principalement par la nature de l’être humain qui n’est pas faite pour la sédentarité. "Nos fonctions sont dépendantes du mouvement. Les fonctions métaboliques [digestion, respiration, régulation de la température corporelle...] sont régulées par l’activité physique. Un déficit d’activité peut engendrer l'obésité mais également d’autres pathologies comme le diabète", explique Stéphane Diagana, consultant pour France Télévisions et expert dans le domaine du sport-santé. L’activité physique est donc essentielle pour se maintenir en bonne forme...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi