Journée mondiale contre la publicité : choquants, drôles, sexistes… Ces spots publicitaires que vous n’avez pas pu oublier

Cyprien Tardieu
·4 min de lecture
Journée mondiale contre la publicité : choquante, drôle, sexiste… Ces spots publicitaires que vous n’avez pas oubliés

Qu’on les adore ou qu’on les déteste, les publicités restent incontournables et sont omniprésentes dans nos vies. À l’occasion de la journée mondiale contre la publicité ce jeudi 25 mars, Yahoo a compilé 8 spots qui ne manqueront pas de raviver quelques souvenirs.

⇨ Le plus drôle

Vingt ans après, personne n’a oublié sa bouille et sa célèbre réplique envers son poisson rouge qu’il accuse d’avoir mangé tous les ChocoSui’s : "Tu pousses le bouchon un peu trop loin, Maurice". En 2001, un petit garçon de 4 ans devient la star d’une publicité Nestlé grâce à cette formule devenue culte. Ce spot diffusé au début des années 2000 a tellement marqué les esprits qu'il a été récompensé par le "coup de cœur du public" au festival Pub et Humour de Paris. En revanche, tous les "Maurice" de France ont dû lui en vouloir quelque temps.

⇨ Le plus 2020

Grand gagnant de la crise sanitaire, Amazon s'est distingué en 2020 grâce à une publicité tout en subtilité. Intitulé "The show must go on" ("Le spectacle doit continuer"), on y voit une jeune ballerine confrontée à de multiples déceptions en raison du Covid-19. École fermée, représentation annulée, confinement... La jeune fille continue, malgré tout, de s’entraîner pour poursuivre son rêve. Un joli symbole de l'année 2020 totalement lunaire vécue par tous.

⇨ Le plus sexiste

Bad buzz pour Renault en Belgique après une publicité jugée sexiste censée promouvoir la nouvelle Twingo. En 2014, le constructeur français diffuse un spot assez gênant où l'on voit une femme se garer sur le terre-plein central d'un rond-point puis noter son numéro sur une serviette hygiénique qu'elle place sur le pare-brise. Face au tollé, la filiale belge de la marque au losange met cette publicité à la poubelle.

⇨ Le plus mignon

Très joli coup réussi par Intermarché. L'une des marques préférées des Français a séduit le public avec sa publicité intitulée tout simplement "l’Amour l’Amour" en 2017. Très largement diffusé dans les foyers français, le mini-film met en scène le coup de foudre entre un client et une caissière. D'abord adepte des produits transformés, le jeune homme change petit à petit ses habitudes pour cuisiner des produits frais et ainsi charmer la jeune employée d'Intermarché. Le succès est immédiat avec des millions de vues dès les premiers jours sur les réseaux sociaux.

⇨ Le plus choc

Faire réfléchir les automobilistes aux conséquences de leurs actes, la Sécurité routière s'y connaît en la matière. C'est ce qu'elle a fait en 2006 avec un clip choc. Une famille vient d'avoir un accident, tout le monde est indemne malgré la voiture renversée sur le toit. Un message écrit précise : "Ce jour-là, il roulait beaucoup trop vite".

Coincée dans l'habitacle, le couple et sa petite fille sont percutés quelques secondes plus tard par un autre véhicule roulant à vive allure. Avec ce second message : "Et lui roulait juste un peu trop vite".

⇨ Le plus mythique

"Il est où ce Dédé ? Dééééééédééééééé ?". Apparu pour la première fois sur le petit écran en 2001, le célèbre cochon nommé Patrice -et non Dédé !- est un beau coup marketing de la Française des Jeux pour promouvoir son jeu de l'oie à gratter arrêté en 2012. Devenue mythique, la réplique “Dééééééédééééééé” a de beaux jours devant elle car, après 8 ans d'absence, le mythique petit cochon rose est de retour dans un nouveau jeu à son effigie. Un jeu où il faut toujours gratter des dés, Dédé ?

⇨ Le plus pétillant

"Et qué s'apelerio Quézac." En 1995, la bouille de cette petite fille de 11 ans a ému la France entière et la phrase de fin de cette publicité pour la marque d'eau minérale gazeuse de Lozère est resté gravée dans les esprits. Aujourd'hui adulte, Émilie Delaunay n'a pas pour autant tourné le dos à Quézac. En 2017, la marque est revenue la chercher pour tourner la suite de ce fameux spot en compagnie d'un enfant de 4 ans qui incarne son fils. "J'ai été étonnée que l'on vienne me chercher vingt-deux ans après, mais c'est merveilleux de poursuivre cette belle histoire. (...) J'ai toujours été fière de ce spot", avait-elle alors confié au Parisien.

⇨ Le plus parodié

En 1990, le fabricant de lait Lactel annonce la sortie de son emblématique bouteille longue conservation et signe pour l'occasion un spot publicitaire qui ne cessera jamais de faire parler de lui. De la spontanéité, une phrase entêtante, un moment de vie de famille... Il n'en faudra pas plus pour faire le succès de cette publicité maintes fois parodiée, notamment par Les Nuls. “Ce film est très important car il est toujours dans les mémoires. Il touche même les plus jeunes au travers des parodies qui ont suivi”, détaillait l'ancienne directrice marketing de Lactel au sein du groupe Lactalis.sur e-marketing.fr.

La parodie des Nuls

Ce contenu peut également vous intéresser :