Joy Hallyday : la fille de Laeticia et Johnny victime de commentaires haineux, elle monte au créneau

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Joy Hallyday ne cesse de faire parler d’elle. La petite fille de Laeticia et Johnny Hallyday commence à se construire une petite carrière sur les réseaux sociaux, depuis qu’elle a ouvert un compte Instagram. Et comme toutes les adolescentes de son âge, elle aime partager des photos de sa vie quotidienne. Mercredi 15 juin 2022 elle postait un magnifique hommage à son père à l’occasion de son anniversaire. "Joyeux anniversaire mon papa d'amour. Je t'aime pour la vie. C’est grâce à toi et à maman que je suis qui je suis aujourd’hui. Ton humour, tes blagues, ta générosité, ta voix, tes chansons que tu me chantais, et l’amour que tu portais à maman, Jade et moi me manquent. Chaque jour j’écoute tes chansons et je pense aux moments les plus chers qu’on a passés ensemble dans ton bureau à regarder des films, faire des blagues et rigoler tous les quatre avec maman et Jade. J’espère que tu vas bien là-haut et que tu te marres bien. Nous quatre pour la vie à jamais sans personne d’autre. Mon papa, je te souhaite le plus joyeux des anniversaires. Je t’aime pour la vie tu nous manques - Joy ton ange", écrivait-elle en légende d’une série de photos de famille.

Mais si Joy Hallyday a fait parler d’elle samedi 30 juillet 2022, c’est pour une raison beaucoup plus sombre. En effet, elle a posté une photo d’elle sur son compte Instagram accompagnée de sa sœur Jade, mais elle a reçu une vague de commentaires d’une rare violence. "Ta fausse sœur n’a même pas les mêmes parents vietnamiens que les tiens, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles