Un juge de Floride perd sa réélection après avoir refusé une IVG à une mineure en raison de ses résultats scolaires

On ne sait pas s'il faut en sourire ou en pleurer. Depuis plus d'un an, et surtout depuis l'abrogation de Roe v. Wade aux États-Unis, il ne se passe pas un jour sans qu'une décision juridique concernant les droits des femmes ou des minorités nous donne l'impression de vivre dans un univers parallèle – ou, du moins, nous ramène à l'âge de pierre. Une fois encore, c'est la Floride qui tire le gros lot. Un juge d'État du comté de Hillsborough vient en effet de perdre sa réélection, fait assez rare pour être relevé, après une affaire tout bonnement scandaleuse et, heureusement, très médiatisée. Au mois de janvier dernier, Jared Smith, élu en 2019, avait refusé à une adolescente de 17 ans de se faire avorter sans le consentement de ses parents sous prétexte que ses résultats scolaires n'étaient pas assez bons. Vous avez bien lu.

"Alors qu'elle a affirmé que ses notes étaient 'B' lors de son témoignage, son GPA est actuellement de 2,0 [l'équivalent de la mention 'C', ndlr]", a déclaré Smith en guise d'argument pour expliquer sa décision. "De toute évidence, une moyenne 'B' n'équivaut pas à un 2.0 GPA." En d'autres termes, la jeune fille aurait affirmé avoir obtenu des notes équivalent à un "B", alors qu'elles se sont avérées légèrement plus faibles à l'étude de son dossier. Pour info, le GPA ("moyenne pondérée cumulative" en français) est une note attribuée à chaque élève en faisant la moyenne des notes que ce dernier aura reçu dans chacune des matières qu’il a suivies.

Si l'examen (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Californie va contraindre les réseaux sociaux à privilégier la santé des enfants aux dépens de leurs profits
Sigourney Weaver n’a que faire de l’âgisme régnant à Hollywood et ne compte pas arrêter sa carrière
"Ne tirez pas de conclusions" : Sydney Sweeney (Euphoria) prend la parole après des accusations de racisme
Lizzo répond à sa manière aux commentaires grossophobes d’un humoriste américain
Scott Patterson revient sur la fois où il s’est senti “traité comme un objet” sur le tournage de Gilmore Girls