Julie De Bona témoigne de son voyage en Tanzanie au milieu d'animaux sauvages

Simone

"Ce n'est pas qu'écologique, ce que j'ai compris là-bas, c'est philosophique aussi. En fait, ça nous apprend. Les animaux sauvages nous apportent encore plus qu'on ne le croit. Parce que ça nous remet à notre place."

L'actrice Julie de Bona a participé à un voyage en Tanzanie dans le cadre d'un documentaire diffusé sur France 2, Instinct Animal. Partie à la rencontre d'animaux sauvages, elle raconte cette expérience hors du commun.

La comédienne, qui n'était pas particulièrement engagée dans la cause écologique, raconte qu'elle se sent tout de même : "Consternée, un peu anéantie, un peu impuissante, un peu dépassé par la situation."

Ce qui l'a motivée à participer à ce tournage, c'est une quête de sens, sans lien avec l'écologie. Néanmoins, ce voyage a été très puissant pour elle et particulièrement une scène : "On est sorti de la voiture et on est allé vraiment à la rencontre de ces animaux sauvages. Et ça a tout changé pour moi." Complètement vulnérable, Julie de Bona raconte ce moment où elle ne pouvait pas se considérer comme supérieure aux animaux : "On aurait tout intérêt à se reconnecter de cette manière à la nature."

Comme la plupart d'entre nous, l'actrice a été habituée à voir les animaux derrière les vitres du zoo. La possibilité de côtoyer des girafes dans leur habitat naturel l'a particulièrement émue : "Quand je les ai vues en liberté, toutes mes larmes sont sorties parce qu'évidemment que c'est leur place et qu'on a envie de les remettre à leur juste place." (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite