Julie Gayet méconnaissable : son look improbable sur un tournage amuse les internautes

Julie Gayet ne cesse de faire parler d’elle. Alors qu’elle a commencé sa carrière à l’écran dans les années 90, la comédienne a vu sa notoriété bondir lorsque sa liaison avec l’ancien président de la République François Hollande a été révélée au grand jour. Le 9 janvier 2014, le magazine Closer publiait en Une des photos d'elle avec le chef de l’État. Un scandale qui a résonné dans tout le pays, et même à l’international. Aujourd’hui les deux amoureux s’affichent ouvertement en public, comme ils l’ont fait en octobre 2019 au 27e Gala pour l’Espoir, accompagnés des parents de l’actrice. Si c’est désormais son histoire d’amour avec François Hollande qui met le plus souvent Julie Gayet sous le feu des projecteurs, c’est bien toute seule qu’elle a suscité cette fois-ci l’engouement des internautes.

⋙ Julie Gayet : ce qui la désole dans sa relation avec François Hollande

Lundi 13 janvier 2020, la productrice a partagé une photo d’elle avec ses 39.000 abonnés sur Instagram. Et l’image a de quoi surprendre ! On aperçoit la mère de famille de 47 ans en plein tournage, vêtue d’un costume bien particulier. Julie Gayet porte en effet le masque bien connu de Ghostface, le tueur en série de Scream. Gros téléphone blanc à la main, l’actrice rappelle immédiatement l’une des scènes les plus terrifiantes du thriller, celle dans laquelle une adolescente doit répondre aux questions de l'assassin sous peine de voir son petit-ami mourir. “Le plaisir d’être actrice ? Jouer”, a-t-elle simplement écrit en guise de légende de son cliché. C’est en réalité les hashtags du post qui mettent la puce à l’oreille : on comprend alors que Julie Gayet prépare une parodie comique du film d’horreur. La saga culte des années 90, qui a vu naître le couple Courteney Cox et David Arquette, a déjà été parodiée à plusieurs reprises. Le remake le plus connu est notamment Scary movie, sorti en 2000. Les internautes ont réagi positivement à l’annonce de l’actrice, attendant tous impatiemment de voir le résultat.

(...) Cliquez ici pour voir la suite