Julien Clerc chante "faux" ? Les internautes ne sont pas convaincus par sa prestation

·2 min de lecture

Dimanche 14 février 2021, un romantique invétéré était présent sur le plateau de 20h30 le dimanche à l'occasion de la Saint-Valentin : Julien Clerc. Accompagné au piano, le père de famille a chanté Mon refuge, une chanson écrite pour le chanteur par Clara Luciani. Pour l’occasion, l'auteur-compositeur a aussi fait un cadeau aux téléspectateurs en reprenant son titre le plus romantique, le tube Ma préférence, écrit par Jean-Loup Dabadie. Mais les réactions positives à la prestation du chanteur n'étaient pas au rendez-vous sur Twitter. "Mais qu'est-ce qu'il chante faux Julien Clerc… Arrêtez le massacre…", "Au secours, Julien Clerc chante faux !", "Franchement c'est bien désagréable à écouter", "Pffff voilà Julien Clerc qui vient faire quelques vocalises sur le service public ! Au secours mes oreilles !", "Il a un peu de mal Julien Clerc", "Attention, sortez les boules quies, Julien Clerc est sorti de confinement et il n'a toujours pas appris à chanter juste ! Les oreilles vont saigner !",pouvait-on lire, parmi les nombreux commentaires, sur le réseau social. Pas sûr que le chanteur apprécie les critiques à son encontre…

Si Julien Clerc a accepté l’invitation de 20h30 le dimanche, c’était surtout pour célébrer la parution de son nouveau disque, intitulé Terrien (PlayTwo), disponible depuis vendredi 12 février 2021 dans les bacs. Julien Clerc a réussi à construire une belle carrière. Le chanteur prolifique de 73 ans compte en effet pas moins de 25 albums studio dans sa discographie. Pour l’opus de son grand retour en France, l’artiste savait qu’il devait refaire ses preuves. "À la fois je suis très heureux d'être toujours là, d'être toujours inspiré quand je me mets derrière un piano pour inventer des mélodies à mettre sur des mots, des textes qu'on me donne, et en même temps, j'ai l'impression à chaque fois d'avoir à refaire mes preuves", a-t-il confié à Laurent Delahousse avant sa prestation.

À lire aussi : INTERVIEW - Julien Clerc : son retour en France, sa famille, la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite