Julien Courbet fête ses 55 ans : très prévoyant, il a déjà tout organisé pour sa retraite !

Une date importante. Le 7 février, jour de la Sainte-Eugénie, marque également un jour clé dans la vie de Julien Courbet. L'animateur phare de M6, à la tête de Capital et du dernier programme inédit de la chaîne, Qui veut être mon associé ? pour lequel Femme Actuelle avait eu l'occasion de le questionner va fêter son anniversaire. Mais pas n'importe lequel. Comme le mari de Catherine le soulignait avec beaucoup d'humour, il va célébrer son "double cinq". 55 ans. L'âge auquel on peut déjà, voire un peu plus tôt encore, commencer à songer à un sujet brûlant d'actualité : la fameuse question de la retraite. C'est sans aucun tabou, et en toute franchise, que Julien Courbet nous a répondu. "Je n'ai pas attendu 55 ans pour y penser. J'ai eu la chance de bien gagner ma vie parce que j'ai fait beaucoup de choses et j'ai énormément travaillé. Je suis quelqu'un d'ultra-prévoyant" nous a-t-il confié, "c'est-à-dire que là où certains se font plaisir en achetant des voitures de sport et compagnie, moi j'ai décidé de mettre tout le monde à l'abri."

Et quand le papa de Lola et de Gabin évoque tout le monde, c'est bien tout le monde, lui y compris. Plutôt fourmi que cigale, le cavalier émérite nous a expliqué comment il s'y est pris pour organiser son patrimoine : "la période où j'ai gagné le plus d'argent qui est derrière moi maintenant, dans les grandes années TF1, tout a été investi pour que les enfants, s'il m'arrive un truc, puisse continuer leurs études, en ayant une pension." Très prévoyant, il a également mis de côté de quoi mettre à l'abri sa femme Catherine. Sans s'oublier non plus, "et je me suis également préparé ma retraite." Cependant, il admet volontiers que ce n'est pas aussi simple pour la plupart des Français, "ça n'a rien à voir avec ce que beaucoup vivent au quotidien."

"Quand c'est de l'argent public, ce serait bien qu'il y ait un peu plus de transparence"

Conscient du monde qui l'entoure, ne serait-ce que par les témoignages reçus sur son émission de radio sur RTL,

(...) Cliquez ici pour voir la suite