Juliette Binoche accusée de "complotisme" : l’actrice évoque un "acharnement"

·1 min de lecture

Juliette Binoche, critiquée à maintes reprises pour ses positions anti-vaccin et ses déclarations contre la 5G, n'a pas la langue dans sa poche. Alors, plutôt deux fois qu'une, l'actrice qui a fêté ses 57 ans le 9 mars 2021, a tenu à prendre la parole. Après avoir accordé une interview à L'Express, l'héroïne de La Bonne Épouse s'est exprimée sur Instagram, vendredi 19 mars 2021. "Merci à L’Express et à la journaliste Agnès Laurent de m’avoir laissé m’exprimer. (...) Je reviens sur la chronologie des événements qui m’ont fait porter le nom de 'complotiste' que je ne suis pas - et que certains journalistes continuent à me faire porter. Je le regrette", écrit la star de cinéma.

Pour illustrer ce qu'elle a pu ressentir après avoir été qualifiée de "complotiste", Juliette Binoche a évoqué une anecdote pour le moins étonnante. "Je me souviens une fois sur un film que je faisais au Canada, des chiens de traîneau s’étaient tous mis d’accord pour en mordre un, le dominant entraînant tous les autres", a-t-elle raconté, avant de poursuivre : "C’est parfois cette sensation que j’ai pu ressentir quand cet acharnement (toute proportion gardée) s’est déferlé sur mon nom pour des raisons mystérieuses, proches de la peur, ou de l’angoisse collective à l’orée du changement."

Pour rappel, la polémique a débuté le 7 mai 2020, lorsque Juliette Binoche a partagé sur Instagram le discours du médecin généraliste Karim Khelfaoui, qui alertait "contre trois violations du secret médical". En légende de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite