Publicité

Jus d'orange, café, croissant… Votre petit déjeuner coûte plus cher, mais pourquoi ?

Pour le 11ème mois consécutif, l’inflation tourne autour des 6%. Le prix des matières premières n'arrête pas de grimper, à quelques exceptions près. Une augmentation généralisée du coût de la vie qui se fait ressentir dès le réveil, au moment de prendre son petit déjeuner. Café, lait, céréales, chocolat et jus d’orange, tous ont vu leurs prix flamber. La cause serait, selon Emilie Mayer, directrice business insights à Circana, cabinet de conseil spécialisé dans la consommation, “une exacerbation de tous les facteurs liés à l’inflation qui trouvent un point de rencontre en même temps”. Emballage, énergie, salaire, transport… Chacun a augmenté ces derniers mois de façon simultanée et corrélée.

Que ce soit les capsules de café, les boîtes de céréales ou les pots de pâte à tartiner, la grande majorité des produits consommés au petit déjeuner nécessitent des emballages en verre, plastique ou carton. "Et leur prix ont flambé au lendemain de la pandémie, en raison d’une demande qui a explosé par rapport à l’offre existante. Une hausse qui a perduré avec la guerre en Ukraine, qui est un acteur important de la production de verre en Europe", précise Emilie Mayer.

Le conflit a aussi pour conséquence une nette augmentation du prix des céréales, notamment du blé, qui est un produit incontournable du petit déjeuner en France. Bien que la tendance de son cours soit à la baisse, 437 euros la tonne en mai 2022 contre 232 euros la tonne aujourd’hui, il reste bien au-dessus des prix précédant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les crèmes glacées toujours plus populaires en France
Bonus réparation : pourquoi les clients de Fnac Darty ne peuvent pas en profiter
Google Pixel 7 Pro : cette offre signée Amazon subjugue la toile, mais elle risque de ne pas durer
Cette machine à café De'Longhi passe sous la barre des 180 euros grâce à cette remise flash Amazon de 40%
Conso : pourquoi l’inflation alimentaire s’est stabilisée en mai