La justice russe confirme la condamnation de l’opposant Alexeï Navalny

Alexeï Navalny a été condamné en appel à neuf ans de prison en « régime sévère », mardi.
Alexeï Navalny a été condamné en appel à neuf ans de prison en « régime sévère », mardi.

La justice russe a confirmé, mardi 24 mai, en appel la condamnation à neuf ans de prison en « régime sévère » du principal opposant Alexeï Navalny, jugé pour « escroquerie » et « outrage à magistrat ». « Le verdict du tribunal de Lefortovo du 22 mars est inchangé », a déclaré un juge du tribunal municipal de Moscou, indiquant qu'il entrait « en vigueur immédiatement ». En première instance, le 22 mars, le charismatique militant anticorruption, qui purgeait déjà une peine en colonie dite en « régime normal », avait été condamné à neuf ans de prison en régime « sévère », où les conditions de détention sont plus rudes.

Il était accusé notamment d'avoir détourné des millions de roubles de dons versés à ses organisations de lutte contre la corruption. Cette peine comprend celle prononcée en mars 2021 pour « fraude », dans une affaire remontant à 2014 et impliquant l'entreprise française Yves Rocher. Les avocats de l'opposant ont aussitôt indiqué qu'ils formeraient un pourvoi contre ce jugement.

Alexeï Navalny comparaissait en visioconférence depuis la colonie de Pokrov, à 100 kilomètres de Moscou, où il purge sa première peine. Enfermé dans une cage, il a écouté le verdict attentivement et d'un air maussade. Appelé à s'exprimer avant la clôture des débats, l'opposant n'a pas mâché ses mots, en dépit de plusieurs rappels à l'ordre du tribunal.

À LIRE AUSSIRussie : ces opposants qui choisissent l'exil

« J'appelle les gens à ne pas avoir peur »

« Je méprise votre tribu [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles