Justin Trudeau accuse l’Inde d’être responsable de l’assassinat d’un leader sikh au Canada

Sipa

diplomatie - Ottawa a expulsé en représailles un haut diplomate indien du Canada, après le meurtre d’un

Ce sont des accusations explosives. Le Canada estime qu’il existe des « éléments crédibles » laissant penser que l’Inde pourrait être responsable de l’assassinat d’un leader sikh dans l’ouest canadien en juin dernier, a déclaré Justin Trudeau devant le Parlement lundi lors d’une allocution de dernière minute. Dans la foulée, Ottawa a annoncé l’expulsion d’un haut diplomate indien.



Le Premier ministre canadien a estimé dans une allocution de dernière minute, après avoir convoqué l’opposition en urgence, qu’il existait des « éléments crédibles selon lesquels il existerait un lien possible entre les agents du gouvernement de l’Inde et le meurtre de Hardeep Singh Nijjar, citoyen canadien ».

« L’implication de tout gouvernement étranger dans le meurtre d’un citoyen canadien sur le sol canadien constitue une violation inacceptable de notre souveraineté », a-t-il poursuivi. Justin Trudeau a demandé « avec la plus grande fermeté » au gouvernement indien de coopérer pour éclaircir cette affaire.

Justin Trudeau a précisé qu’il avait « personnellement » abordé le sujet avec le Premier ministre indien, Narendra Modi,(...) Lire la suite sur 20minutes