Justine Vayrac : l’une de ses amies sort du silence

TF1

L'émotion est encore grande et les incertitudes toujours autant présentes. Le jeudi 27 octobre 2022, Lucas L. un jeune ouvrier agricole avoue en garde à vue avoir tué et enterré la jeune Justine Vayrac. Des aveux qui font froid dans le dos et qui plongent une famille entière et tout un village dans l'effroi le plus total. À l'occasion d'un entretien pour nos confrères de La Nouvelle République des Pyrénées, publié le jeudi 3 novembre 2022, une amie de la jeune femme a tenu à briser le silence. Marie, très proche de Justine Vayrac, a encore beaucoup de mal à réaliser que sa copine n'est plus : "Je ne réalise toujours pas ce qu’il s’est passé", confie celle qui surnommait la jeune femme "Juju". Marie indique à nos confrères que, lorsqu'elle apprend la disparition de son amie, quelque chose cloche : "Ça ne ressemblait pas à Justine. Ce n’était pas dans ses habitudes. Même si elle était rentrée tard, elle aurait donné des nouvelles".

Elle qui n'était pas présente au sein de la boîte où a été vue pour la dernière fois Justine Vayrac, explique avoir recherché son amie dans les rues de Brive : "Tout le monde me disait de laisser tomber, qu’elle était morte. Mais moi je ne voulais pas y croire, j’étais persuadée qu’elle était encore en vie et qu’on allait la retrouver saine et sauve". Émue et encore bouleversée, elle revient sur la nuit du drame et sur ce que certains lui ont dit au sujet du principal suspect : "Lucas, c’était un gars qui allait souvent à la Charrette, on l’avait déjà (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite