Kamal Mouzawak, food activiste, se confie dans le podcast « A Poêle »

·1 min de lecture

ELLE à Table s’associe au podcast « A Poêle » pour vous faire découvrir 48h en avance l’univers d’un cuisinier ou du monde de la restauration. Aujourd’hui, c’est Kamal Mouzawak, food activiste, qui se confie à Julie Gerbet, la plume derrière le micro.

Le mantra de Kamal Mouzawak : « Faites des falafels, pas la guerre », comme le titrait le New York Times dans son portrait. Pour lui, la cuisine est un medium capable de répandre un message de paix, qu’il insuffle dans chacun de ses projets - un marché de producteurs, des tables et des maisons – au Liban et très bientôt à Paris dans le quartier du Marais. Pour cet ancien graphiste, la cuisine permet de réunir les personnes au-delà des confessions, des origines, ou des courants politiques, et ce, sans jamais renier les traditions ou le passé.

S’améliorer chaque jour ; naître en pleine guerre civile ; les souks libanais ; avoir envie de baisser les bras ; la cuisine familiale, privée et cuisiner pour les autres ; les rencontres ; et découvrir son propre pays, Kamal nous dit tout !

Des confidences que l’on vous propose de savourer ici en exclusivité pendant 48h, avant que ce podcast ne soit diffusé sur les plateformes traditionnelles d’écoute.

https://www.apoele-lepodcast.com

Au Souk el Tayeb et chez Tawlet à Beyrouth, et très bientôt à Paris, dans le Marais.
Pour en savoir plus : soukeltayeb.com

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles