Kanye West conduit à l’hôpital : prêt à se soigner ?

Pauline Bosquet

Ce samedi 25 juillet, le rappeur américain, diagnostiqué bipolaire depuis 2017, a été aperçu devant un hôpital. Kanye West aurait voulu se rendre aux urgences de lui-même. Retour sur les raisons de son hospitalisation.  

La semaine a été tourmentée pour Kanye West qui semble avoir perdu le contrôle de lui-même en enchaînant les polémiques. Dans un meeting décousu, il s’était qualifié de « candidat de Dieu » et il avait révélé, effondré, qu’il avait voulu que sa femme, Kim Kadarshian, avorte avant la naissance de leur premier enfant, North, en 2013.

Des tweets incohérents et un meeting décousu 

Par la suite, le rappeur avait posté plusieurs tweets incohérents qui visaient notamment sa femme. Il avait déclaré qu’elle souhaitait l’interner et qu’elle l’aurait trompé avec le rappeur Meek Mill. Des propos qu’il regrette désormais. Il s’est officiellement excusé sur Twitter : « Je voudrais présenter mes excuses à ma femme Kim pour avoir publiquement parlé d’un sujet privé. Je ne l’ai pas protégée comme elle m’a protégé. Kim, je veux te le dire : je sais que je te blesse. S’il te plaît, pardonne-moi. Merci d’avoir toujours été là pour moi. » 

Le soutien sans faille de sa femme

Soutenant son mari de manière sans faille, Kim Kardashian avait évoqué les problèmes de son mari sur Instagram. « Comme beaucoup d'entre vous le savent, Kanye souffre de troubles bipolaires. Quiconque souffre de cela ou connaît un être cher qui en pâtit sait à quel point il est incroyablement compliqué et douloureux de comprendre cette maladie. Je n'ai jamais parlé publiquement de la façon dont cela nous a touchés à la maison parce que je suis...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi