• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Karine Ferri, attaquée sur l’éducation de ses enfants : ce détail qui ne passe pas

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Depuis qu’elle est maman, ses moindres faits et gestes sont commentés sur les réseaux sociaux. L’animatrice Karine Ferri, en couple depuis 2011 avec le footballeur international français Yoann Gourcuff, est aujourd’hui mère d’un petit garçon prénommé Maël, né le 6 novembre 2016 et d’une petite Claudia. Cette dernière a vu le jour deux ans plus tard, soit le 16 juillet 2018. Depuis, Karine Ferri prend soin de ne pas dévoiler le visage de ses enfants.

Mais le dimanche 3 octobre 2021, la jeune femme a subi les foudres des internautes qui lui reprochent la manière dont elle éduque ses enfants. Ce jour-ci, Karine Ferri avait posté un nouveau cliché sur Instagram. Elle se dévoile alors en compagnie de sa nièce qui fêtait son premier anniversaire. On pouvait alors voir cette tata gaga faire un bisou à la petite fille joliment habillée. "3/10/2020. Angélique. À ma nièce. Bel anniversaire mon Ange", a commenté Karine Ferri. Elle ne s’attendait pas alors à provoquer la colère des internautes qui s’étonnent de la voir poser avec sa nièce, le visage découvert, alors qu’elle tient à protéger l’anonymat de ses propres enfants.

Dans les commentaires, on peut lire : "Ah oui ça montre sa nièce mais ça refuse de montrer ses enfants !", "Vous ne souhaitez pas montrer vos enfants mais votre nièce oui" ou encore "Super mignonne cette petite fille mais dommage de montrer son joli visage sur les réseaux, vous ne montrez jamais vos enfants. Happy birthday à cette petite princesse". Il semblerait néanmoins (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles