Karine Ferri dévoile un indispensable de son dressing : on n’y aurait pas cru, et vous ?

Toujours aussi belle et rayonnante, la brunette est un véritable vent de fraîcheur sur la Toile. Si l’animatrice star de TF1 se faisait plus discrète sur les réseaux depuis le début du confinement, elle reposte petit à petit de plus en plus de clichés pour rester en lien avec ses fans. Après avoir dévoilé l’un de ses accessoires préférés qu’elle ne quitte plus, la casquette, l’épouse de Yoann Gourcuff nous fait part d’un autre coup de cœur mode qu’elle n’a jamais cessé d’apprécier.

Karine Ferri au top des tendances et des basiques de la garde-robe

Elle est une fashionista désormais aguerrie. Karine ferri enchaîne les looks canons et fait sensation à chaque apparition. A la télé déjà, comme par exemple dernièrement en minijupe léopard dévoilant un superbe jeu de jambes, mais aussi à la ville où la jeune femme surfe avec brio sur les tendances mode printemps-été 2020. Au sport, elle remporte également un vif succès en legging moulant dévoilant un fessier bombé, ou même au ski en famille où l’on remarque son style naturel et sa coiffure canon. Bref, parfaite en toute circonstance !Ce n’était donc pas un hasard de découvrir qu’elle est désormais l’égérie glamour d’une marque de mode, les Petites Bombes. La maman de Maël et Claudia dévoile d’ailleurs sur les réseaux quelques photos de la campagne où elle pose notamment en robe bohème rose poudré au sublime décolleté. On l’a vue aussi ces derniers jours dans une sublime tenue d’été avec top moulant et jupe longue de la même griffe, et qui aura conquis ses fidèles.Celle qui vient de souffler ses 38 bougies le 25 avril est une véritable star en matière de looks d’été ! Si elle adore plus que jamais le short en jean, elle nous partage aussi un autre gros coup de cœur mode : la salopette. Lunettes de soleil vissées sur le nez, elle apparaissait donc il y a quelques heures sur son compte Instagram dans une pièce kaki pimpée d’un top jaune en dessous. La jeune femme avait pris soin de retrousser cet intemporel qu’elle a mixé avec

(...) Cliquez ici pour voir la suite