Karine Lacombe : ses inquiétudes concernant les menaces de mort qu’elle a reçues

·1 min de lecture

Devenue l'une des expertes les plus incontournables de la crise sanitaire depuis le début de l'épidémie de coronavirus en France, Karine Lacombe est régulièrement invitée sur les plateaux de radio et de télévision, afin de donner son avis sur l'évolution de la situation sanitaire du pays. Après avoir déjà anticipé la 4e vague épidémique qui a touchée la France durant l'été 2021, celle qui a récemment tenu des propos très cash au sujet des infirmiers qui refusent de se faire vacciner était présente dans l'émission 22h Max, mercredi 1er septembre 2021 sur BFMTV. Victime de menaces de mort, Karine Lacombe a avoué au journaliste Maxime Switek sa peur de voir quelqu'un s'en prendre à elle.

"On est menacés de mort et c’est relayé. On ne sait jamais ce qui peut se passer. On n’est pas à l’abri d’un passage à l’acte (…) On l’a vu malheureusement l’année dernière avec Samuel Paty", a souligné l'infectiologue, qui a raconté sa vie de mère et de médecin en ces temps de Covid-19 par le biais d'une bande-dessinée. Pour rappel, Karine Lacombe vient d’apposer sa signature à l’article "Stop aux menaces de France Soir et au harcèlement des porteurs de la parole scientifique", de L’Express. "Ce qui circule sur les réseaux sociaux, à partir du moment où cela déclenche de la haine, c’est extrêmement dangereux. On a trouvé que c’était très important de dire 'il faut arrêter' et que des actions soient prises", a-t-elle également ajouté.

Bien qu'une très grande partie de la population française soit (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles