« Kate a à peine regardé Meghan » : Meghan Markle de retour au Canada et heureuse d’avoir quitté la famille royale

Clara Gaillot

Il y a deux jours, Meghan Markle faisait ses ultimes adieux à la famille royale britannique après avoir honoré, aux côtés du prince Harry, ses derniers engagements. Un départ au goût amer, mais qu’elle ne regrette en rien si l’on en croit ses dernières confidences.

Depuis son entrée officielle au sein de la famille royale, en mai 2018, jusqu’à son départ, Meghan Markle aura fait parler d’elle. Revenue au Royaume-Uni la semaine dernière avec son époux afin d’honorer ses derniers engagements auprès de la couronne britannique, Meghan Markle a fait des adieux émus à la vie royale, mardi 10 mars. Mais de retour au Canada auprès de son fils de dix mois, la jeune femme a réitéré son soulagement et son bonheur d’avoir pris cette décision, selon le témoignage d’un proche de la duchesse publié dans le «  Daily Mail ».

Parmi les quelques confidences relayées par le tabloïd britannique, on comprend que les retrouvailles entre le prince Harry, son épouse et le reste de la famille étaient loin d’être chaleureuses. En effet, alors que des proches du prince Harry ont révélé que la relation qu’il entretenait avec son frère, le prince William, était « changée à jamais » après le « Megxit », il semblerait que Meghan Markle ait pour sa part ressenti une « tension à couper au couteau ».

« Tout est crispé, surtout Kate »

« Meghan n’avait qu’une hâte : rentrer à la maison pour être avec son fils Archie. Elle a dit qu’il n’y avait rien de chaleureux entre les membres de la famille royale, et qu’elle voulait élever Archie dans un foyer baigné dans la joie et les rires, a répété l’ami de la jeune femme de 38 ans. Ça lui fait toujours bizarre que personne ne s’embrasse dans la famille...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi