Kate Middleton : à quoi ressemblaient les looks (peu protocolaires !) de la duchesse avant de dire oui à son prince ?

Nous parlerons peut-être d’erreurs de jeunesse. Avant de devenir le symbole de l’élégance et du chic à l’Anglaise, Kate Middleton a connu quelques petits dérapages mode. Il faut dire que pendant ses années universitaires, les looks de la jeune femme ne collaient certainement pas avec le très strict protocole royal. Entre cuissardes, mini jupes et décolletés, la jolie brune était aux antipodes du style so british. A quoi ressemblait Kate Middleton avant de devenir duchesse de Cambridge ?

>> Looks Kate Middleton : à quoi ressemblait la duchesse avant son mariage ?

Kate Middleton : de Comtesse fashion faux pas à Duchesse parfaite

Oh my god ! Avant de dire « oui » à son prince charmant en avril 2011, la jeune femme avait une vision très personnelle de la mode. Dans les années 2000, Kate a suivi les tendances de son époque. En véritable night girl, l’épouse de William n’hésitait pas une seconde à sortir des petites robes courtes à volants au décolleté un peu trop prononcé. La modeuse prenait le soin d’associer ses tenues de soirée avec son emblématique paire de bottes montantes en suédine marron chocolat. Surprenant, n’est-ce pas ? Cependant, en arrivant au sein de la famille Windsor, Kate a dû remiser ses bottes de cavalière et ses chaussures compensées pour la traditionnelle paire d’escarpins beiges.

Il faut dire que pendant ses années étudiantes, Kate Middleton a multiplié les fashion faux pas. A la sortie des boîtes de nuit londoniennes, la belle brune n’avait peur de rien vestimentairement parlant. En juillet 2008, elle est repérée dans un micro-short jaune poussin porté avec un débardeur à sequins vert sapin. De délicates chaussettes montantes rose fluo apparaissaient en dessous de ses bottes. Un mélange de couleurs des plus détonnants.

Jet-setteuse la nuit, fille ordinaire le jour. Au quotidien, la duchesse optait davantage pour des looks plus sages et décontractés. Quand la belle n’avait pas froid aux yeux dans ses ensembles inspirés des Spice Girls, elle troquait ses

(...) Cliquez ici pour voir la suite